FilmoTV – Alexandra Leclère revient sur sa filmographie !

FilmoTV – Alexandra Leclère revient sur sa filmographie !

FilmoTV

A l’occasion de la sortie en salle le 20 décembre prochain de son nouveau film Garde alternée, Alexandra Leclère revient en détail sur sa filmographie aux côtés de Carlos Gomez. Une occasion pour que les abonnées puissent retrouver les quatre précédents longs métrages de la réalisatrice dans le Pass Illimité de FilmoTV.

Alexandra Leclère, réalisatrice audacieuse
Qualifiée par ses acteurs de Blier au féminin, Alexandra Leclère utilise son histoire personnelle comme point de départ de ses scénari qu’elle connait par ailleurs par cœur, elle le prouve. Expériences douloureuses, liens familiaux distendus, dysfonctionnement de la société, elle tourne en dérision les choses qui font mal.

Le petit dernier, Garde Alternée (2017)
Cette comédie de mœurs autour du thème de l’adultère et de ses conséquences, est attendue en salle : quand une femme propose à la maitresse de son mari de se partager la garde non pas d’un enfant mais de son époux volage, il s’agit plus d’un ordre intimé que d’un réel choix. Valérie Bonneton, Isabelle Carré et Didier Bourdon se partagent l’affiche.

Les sœurs fâchées (2004)
Premier film de la réalisatrice, il fut d’abord un court métrage, Bouche à bouche, récompensé dans plusieurs festivals. Sa trame figure dans son titre. L’une des sœurs vit en province, l’autre à Paris. Alors que la provinciale Catherine Frot doit passer quelques jours à la Capitale, elle est hébergée par la parisienne Isabelle Huppert…la cohabitation s’avère compliquée.

Le prix à payer (2007)
A mi-chemin entre drôlerie et gravité, le film traite de question d’argent, de dépendance et de chantage dans le couple, le tout illustré par deux binômes Nathalie Baye/Christian Clavier en couple bourgeois, Géraldine Pailhas/Gérard Lanvin dans un registre plus modeste.

Maman (2011)
Quand deux sœurs décident de kidnapper leur mère pour lui faire avouer tout l’amour qu’elles méritent…un huis-clos tenu par Mathilde Seignier, Marina Foïs et Josiane Balasko. Un des films les plus personnels de la réalisatrice sur des filles en mal de mère.

Le grand partage (2015)
L’hiver est rigoureux. Afin d’aider les sans-abris dans la période hivernale, un décrêt oblige les nantis à les accueillir dans leurs appartements des jolis quartiers.
Un film choral et social, une comédie d’anticipation aux situations cocasses dans lequel l’exagération, qui tend vers la caricature, est un parti pris. Avec Valérie Bonneton, Didier Bourdon, Karine Viard et Josiane Balasko.

 Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail