IDEALO – Star Wars : une saga mythique, même pour l’e-commerce !

IDEALO – Star Wars : une saga mythique, même pour l’e-commerce !

IDEALO

idealo, le comparateur de prix du groupe Axel Springer, a souhaité s’intéresser à la popularité dans l’e-commerce de la saga mythique créée par Georges Lucas : Star Wars. A l’occasion de la sortie, le 13 décembre, de Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi, idealo a étudié l’évolution de la demande de produits dérivés de la saga : la répartition des produits, les personnages préférés des fans, les jeux favoris et les périodes de l’année motivant le plus d’achats.

  • Les LEGO au top des ventes

C’est le premier grand enseignement de cette étude : les LEGO dominent très largement la demande de produits dérivés Star Wars. Sur la répartition de la demande de produits dérivés Star Wars, les LEGO arrivent de très loin en tête avec 69 % de la part de la demande de produits dérivés. Ils sont suivis de loin par les calendriers de l’Avent avec 13 % de la demande. Voici la répartition de la demande de produits dérivés :

  • LEGO : 69 % de la demande
  • Calendriers de l’Avent : 13 %
  • Jeux vidéo : 7 %
  • Déguisements pour enfant : 3 %
  • Jeux de société : 3 %
  • Figurines : 2 %
  • Maquettes : 1 %
  • Jouets électroniques : 1 %
  • Réveils pour enfant : 1 %

Les meilleures ventes des jeux libellés Star Wars
Concernant les jeux vidéo, la star du moment est bien évidemment Star Wars : Battlefront II, sorti le 17 novembre dernier et développé par les studios EA et Dice. Il est suivi par son prédécesseur premier du nom et sorti fin 2015, puis par le jeu Lego Star Wars : Le Réveil de la Force.

Pour les autres catégories de jeux et jouets :

  • Le jeu de société de réflexion Asmodée Perplexus édition Star Wars arrive en tête des jeux de société les plus demandés
  • Concernant les LEGO, c’est le Faucon Millenium de l’épisode 7 qui est le plus populaire, devant le X-Wing de Poe
  • Enfin, pour les jouets électroniques, le BB-8 télécommandé de Hasbro est toujours un fort succès depuis 2 ans puisqu’il fait partie des jouets les plus demandés sur internet.
  • Le Côté Obscur supérieur au Côté Lumineux ?

C’est la question que l’on peut se poser à la lecture de cette étude. En effet, parmi les personnages iconiques de la saga, les « vilains » sont les plus populaires. En fonction de la demande de catégories précises de produits (figurines, déguisements pour enfants, peluches), idealo a relevé la popularité des personnages de l’univers de Star Wars :

  1. Les Stormtroopers
  2. Dark Vador
  3. Maître Yoda
  4. Chewbacca
  5. Dark Maul
  6. Kylo Ren
  7. Princesse Leia
  8. BB-8
  9. C-3PO
  10. R2D2

Sur les dix personnages les plus populaires, les personnages du Côté Obscur sont moins nombreux (4 sur 10) que ceux du Côté Lumineux. Cependant, ils sont mieux classés que les héros du Côté Lumineux.

On remarque également que chaque époque de la saga est plutôt bien représentée puisque des personnages spécifiques à la « prélogie » sont présents (Dark Maul), tout comme certains de la trilogie originelle (Leia, Dark Vador, Stormtrooper) ou encore des nouveaux personnages apparus pour la première fois dans la trilogie fraichement créée (Kylo Ren, BB-8).

  • Une demande qui explose en décembre

Ce n’est pas une grande révélation, mais l’on peut observer une véritable explosion de la demande à partir du mois de novembre pour atteindre son point culminant en décembre. Ceci s’explique par plusieurs facteurs :

  • Tous les nouveaux films de l’univers Star Wars sortent au cinéma au milieu du mois de décembre : le 16 pour Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force en 2015, le 14 pour Rogue One : A Star Wars Story en 2016, et le 13 pour le prochain Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi. De fait, la demande de produits dérivés s’en retrouve boostée. La future exception sera peut-être le spin-off centré sur le personnage de Han Solo dont la sortie est prévue pour le printemps 2018.
  • L’approche de Noël entraîne aussi logiquement une augmentation de la demande de produits dérivés et notamment des jouets.
  • Il est également à noter que les films de la saga principale motivent bien plus les consommateurs sur internet que les spin-off. A titre d’exemple, à l’approche de la sortie deRogue One : A Star Wars Story, tout premier spin-off de la saga, l’indice de la demande de produits dérivés Star Wars était de 786 points en novembre 2016. A la même période cette année, ce même indice est passé à 913 points.

 Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail