Nyska34 découvre This War of Mine !

Nyska34 découvre This War of Mine !

This War of Mine

Aujourd’hui nous avons le plaisir de vous présenter la 331e vidéo de notre chronique dédiée aux gameuses, Les Filles Aux Manettes ! Dans ce 331e numéro, Nyska34 découvre This War of Mine !

Cette chronique présentera un avis féminin sur différents types de jeux mais, la plupart du temps, elle sera là pour vous détendre et vous reposer après une longue et dure journée. Elle est animée par 5 filles extraordinaires : Sunsup , Dooms , Jodie Dreams , Nyska34 et Kilira !

This War of Mine est un jeu vidéo de survie en temps de guerre développé par 11 bit studios qui s’est inspiré du siège de Sarajevo. Ce jeu diffère de la plupart des jeux de guerre en se concentrant sur l’expérience des civils en temps de guerre, plutôt que sur le combat en première ligne. This War of Mine est sorti le 14 novembre 2014 sur Microsoft Windows, OS X et Linux.

Dans This War of Mine le joueur dirige un groupe de civils, qui doit survivre dans une ville assiégée jusqu’à la fin de la guerre.

Chaque jour se découpe en deux parties. La partie est automatiquement sauvegardée au début d’un jour. Le jour, où les civils peuvent construire divers objets ou installations qui serviront à leur survie (plaque de cuisson, chauffage, atelier de plantes pour les médicaments, outils tels que des pelles ou pieds de biche). Les civils peuvent recevoir des visiteurs sur leur palier, venus échanger, offrir ou demander des objets. La nuit, où vous pourrez choisir entre partir collecter, monter la garde ou dormir. La nuit est aussi le moment où des pilleurs peuvent venir voler les provisions. Vos civils peuvent partir dans divers endroits de la ville pour chercher nourriture, matériaux, médicaments etc.

Les commandes se résument au clic gauche. Un clic pour un déplacement normal, deux clics pour un déplacement rapide (indisponible en cas de blessure, grande fatigue, déprime…).

Le moral est tout aussi important que la santé physique. Si votre personnage est trop déprimé il finira par se laisser abattre et ne plus vouloir bouger.

 Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail