On a testé Call Of Duty : Infinite Warfare sur PS4 !

On a testé Call Of Duty : Infinite Warfare sur PS4 !

Call Of Duty : Infinite Warfare

L’an dernier, Black Ops 3 avait remis sur le droit chemin une franchise qui en avait vraiment besoin. Cette année, Call Of Duty : Infinite Warfare s’appuie sur les bonnes idées de son prédécesseur, tout en proposant de belles nouveautés ! Mais est-ce pour autant une réussite ? Éléments de réponse ci-dessous !

Et ce qui marque directement c’est le fait que Call of Duty : Infinite Warfare assume totalement son côté futuriste et on y retrouve, ainsi, des vaisseaux spatiaux, des robots, … D’ailleurs, c’est la conquête du système solaire que vous aurez comme objectif durant la campagne ! Dans cette dernière à l’allure très hollywoodienne, vous alternerez entre de l’infiltration et des batailles spatiales. C’est réussi et on y prend vite gout, même si, il est certain qu’on regrette, un peu, qu’elle soit plutôt courte (6h environ), que les déplacements muraux soient trop peu utilisés et que ce soit un peu trop assisté dans les différentes missions.

Mais, de toute façon, ce qui fait la force d’un Call Of Duty, c’est, et ce depuis plusieurs années, le multijoueur. Et, dans ce mode de jeu, autant dire que les habitués de la licence ne seront pas dépaysés et s’habitueront très vite aux mécaniques de gameplay du soft. C’est dynamique, c’est nerveux et c’est sans doute ce que souhaitaient les développeurs en proposant des cartes plutôt petites. De plus, vous pourrez personnaliser complètement vos classes avec le choix d’une armure de combat, d’équipements tactiques propres à celle-ci, et d’un nombre impressionnant d’accessoires et skins pour vos armes. Si cela ne vous suffit pas, nous vous invitons à faire un petit tour dans le Quartier Maitre, sorte de « marché noir » pour les joueurs de Black Ops 3, vous permettant d’acheter des caisses de ravitaillement pour acquérir des objet rares, légendaires ou épiques !

Concernant le mode Zombie de ce nouveau Call Of Duty, c’est du classique même si, cette fois, c’est l’ambiance année 80 qui y est exploré, que ce soit dans les graphismes assez cartoon du mode ou dans les références ici et là. Petit ajout bien sympathique, la présence d’un tutoriel qui permet aux nouveaux arrivants sur le FPS de comprendre comment marche le mode et de prendre, eux aussi du plaisir, seul ou entre amis.

Bref, vous l’avez compris, on a vraiment aimé ce Call Of Duty : Infinite Warfare. Même si nous sommes conscients que la nouvelle orientation très futuriste peut en rebuter plus d’un, les développeurs proposent un jeu vraiment sympa manette en main et c’est bien ça le plus important. Call Of Duty est toujours, malgré une concurrence de plus en plus forte, une référence dans le monde des FPS.

17/20

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail