On a testé Inside sur PS4 !

On a testé Inside sur PS4 !

Inside

6 ans après Limbo, Playdead arrive avec un tout nouveau jeu nommé Inside ! Dans celui-ci et, pour faire écho à leur petite pépite de 2010, les développeurs emportent les joueurs dans un univers sombre dans lequel on incarne un petit personnage sans nom, sans histoire… Enfin, sans histoire.. Vous le verrez par vous-mêmes de toute façon mais, même si le jeu est vraiment court et se fini en quelques heures, un scénario est bel et bien présent. D’ailleurs, particularité de celui-ci, vous le découvrirez seulement avec ce qu’il se passe à l’écran, les animations et les petites scénette, mais sans dialogues, sans texte. Une narration innovante donc, mais vraiment agréable à suivre.

Niveau gameplay, c’est simple. Un joystick et un bouton… C’est tout ! Facile à prendre en main donc, même si, au fur et à mesure de votre aventure, vous tomberez sur des « salles » comportant des énigmes plus ou moins complexes avec des puzzles d’une rare originalité, ludiques et diversifiés pour permettre aux joueurs d’être constamment face à des situations différentes et de ne jamais tomber dans une certaine routine.. Dans ces derniers, que vous allez devoir faire plusieurs fois avant de réussir, vous allez d’ailleurs pouvoir voir le côté ultra-violent du titre, permettant de vous immerger encore plus dans l’univers glauque du titre.

Pour sublimer tout ça, Playdead a travaillé de façon importante le level design et les mouvements de caméra, apportant un certain dynamisme au jeu. Graphiquement c’est donc très beau avec surtout, comme vous l’avez compris, de nombreux partis pris artistiques et des couleurs ternes. La bande son, quant à elle, est minimaliste mais, comme le reste, est magnifiquement bien choisi, bien équilibré avec des petites touches sonores ici et là pour vous apporter des petits moments de stress bienvenus dans ce genre de jeu.

En bref, la « suite » de Limbo, Inside, est vraiment un coup de cœur ! C’est un jeu qu’il faut faire au moins une fois dans sa vie de joueur étant donné qu’il est, à mes yeux, beaucoup plus qu’un simple plateformer, mais plutôt une réelle expérience, bluffante artistiquement parlant !

18/20

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail