On a testé … Overwatch sur PC !

On a testé … Overwatch sur PC !

Overwatch

Quand on parle de Blizzard on pense à Starcraft, World of Warcraft, Diablo ou encore Hearthstone, mais c’est avant tout un des rares studios qui arrive, à chaque sortie, à créer un sans faute, il touche à chaque fois un nouveau public avec des univers très travaillées, tout comme ses personnages . Et pourtant, c’est seulement en cette année 2016 que Blizzard arrive dans le monde très prisé des FPS, avec Overwatch. A son annonce lors de la Blizzcon 2014 , Blizzard ne prévoit pas de portage console de son nouveau jeu. Mais, avec le succès du portage de Diablo 3, le studio n’hésite pas et lance son FPS sur XBOX One et PS4 afin de toucher un plus large public, l’univers console ayant beaucoup de potentiel pour un studio comme le géant américain.

« Dans un futur proche déchiré par la guerre, de nombreux héros venus de tous horizons ont formé une troupe d’élite internationale du nom d’Overwatch, chargée de rétablir la paix dans le monde. Une décennie après leur réussite, l’influence de l’organisation déclina et de nouveaux conflits refirent surface. Overwatch a disparu… mais le monde a toujours besoin de héros. »

Malgré le manque d’un mode scénario, Blizzard n’en oublie pas moins son univers. Ils arrivent à créer quelque chose de prenant et cohérent avec des personnages tous plus différents les uns que les autres, avec une histoire et un gameplay unique. C’est donc une expérience exclusivement multijoueur, mais ici pas de Deathmatch, seulement des modes à objectif afin de mettre l’accent sur le jeu en équipe, la communication entre joueurs. C’est ainsi qu’on se retrouve avec 3 modes de jeu (convoi, capture de point ou contrôle). « Convoi » nécessite tout simplement d’amener un chargement d’un point A à un point B. « Capture de point » se rapproche d’un mode ruée à la BF. « Contrôle » est un king of the hill des plus classiques.

Le jeu brille par sa diversité de gameplay, chaque personnage apporte, avec ses capacités propres, un vrai plus dans les combats avec, par exemple, une Tracer qui peut « dasher » à tout va, Reinhart qui peut créer un bouclier pour ses alliées ou encore Ange qui peut soigner ses camarades. Chaque joueur trouvera son préféré parmi 4 classes (Tank, Heal, Attaquant, Défenseur) en sachant que tous les personnages ont des avantages sur certains et des défauts face à d’autres. Tout est bien équilibré de ce côté-là, à noter que vous pourrez changer en pleine partie de héros afin d’adopter la meilleure stratégie possible face aux héros adverses.

Petit plus très sympa, les « actions de la partie », sorte de « killcam », visible à chaque fin de partie/manche, dans laquelle on voit la meilleure action de la game ! Vous aurez, afin de personnaliser vos personnages, tout un lot d’améliorations esthétiques, vocal, .. que vous débloquerez via des coffres gagnés en montant de niveau ou achetable via de l’argent réel et des crédits du jeu. Coté bande-son, c’est digne des plus grands films de super héros. Très réussies et épiques, ces musiques sont un point très positif du soft !

Blizzard arrive, encore une fois, à conquérir un immense public (7 millions de joueurs à ce jour) ! Pour une première en tant que FPS, Overwatch est une véritable réussite, c’est du tout bon, c’est équilibré, c’est dynamique, c’est fun, c’est coloré et très beau graphiquement.. Bref un immense coup de cœur ! C’est super frais et ça fait du bien de reprendre autant de plaisir, seul ou en équipe, sur un FPS, à travers des parties courtes mais intenses ! On y revient très souvent et on passe des heures et des heures sans se rendre compte du temps qui passe !

19/20

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail