On a testé … Tom Clancy’s The Division sur PS4 !

On a testé … Tom Clancy’s The Division sur PS4 !

Tom Clancy’s The Division

Extrêmement attendu par la communauté, The Division est sorti il y a quelques semaines, le 8 Mars 2016, sur PS4, PC et XBOX One. Edité et développé par Ubisoft, ce tout nouveau titre post apo est-il à la hauteur de l’attente ? Réponse dans ci-dessous !

Pour débuter ce test, faisons un petit point sur le scénario de ce The Division : Le jour du Black Friday, une pandémie dévastatrice se propage dans les rues de New York, coupant un par un l’accès aux services indispensables à notre quotidien. Cette maladie se propage à travers la première source de pouvoir, l’argent. En l’espace de quelques jours, le manque d’eau et de nourriture plonge la ville dans le chaos, laissant chaque quartiers à la merci de factions hostiles. C’est alors qu’intervient la Division, des habitants lambda se convertissant en une unité d’agents tactiques autonomes. Un scénario simple mais très efficace car, c’est assez réaliste et plausible dans un futur proche !

Jouable en solo évidemment, The Division est très axé coopération. En effet, les missions vous paraîtront beaucoup plus simples à plusieurs. De plus, vous noterez que c’est bien plus fun à jouer avec vos amis, même si, en solo, vous serez plus immergé dans l’aspect survie du soft et vous prendrez sûrement plus le temps de faire attention à toutes les cinématiques, à lire et écouter les archives trouvables à différents lieux de la map.

Véritable Destiny Like au niveau des mécaniques de jeux MMO, The Division a un côté RPG important et poussé à son paroxysme avec un nombre ahurissant de loots. Différentiables à l’aide d’un simple code couleur, ces derniers sont d’ailleurs la priorité pour tous les joueurs qui souhaitent un meilleur équipement ou se faire un peu d’argent en revendant ceux qui vous seront inutiles. De plus vous avez tout un système de customisation de votre personnage (des vêtements en particulier) et de votre expérience de jeu à l’aide de points de compétences, de talents, …

En matière de grandeur, sachez que la durée de vie du jeu comme la map est immense ! Même si l’interface est plutôt confuse voir peu lisible, on s’y retrouve et le plaisir de parcourir l’entièreté de l’environnement pour y découvrir des nouvelles zones est véritablement prenant. Les missions ne sont vraiment pas le plus gros point fort de ce The Division. En effet, elles sont redondantes et vous devrez, quasiment à chaque fois, nettoyer une salle ou deux pour pouvoir affronter un ennemi un peu plus important et remporter du loot « rare ». Rien de fou, rien d’innovant à ce niveau là donc.

Mais l’argument de vente d’Ubisoft c’est surtout la DarkZone ! Cette zone, la partie la plus dangereuse de Manhattan, est un lieu PVP dans lequel, si vous tirez sur un autre joueur pour accéder à ses loots vous serez considérés comme des renégats, c’est à dire que vous apparaîtrez sur la carte de tous les joueurs sous la forme d’un point rouge ! Dangereux donc, surtout car les joueurs qui vous tueront sous cette forme, ne deviennent pas renégats à leur tour et reçoivent un gros bonus d’XP ! Dans cette DarkZone, les loots ne peuvent être extraits que dans des lieux d’extractions, où la plupart des autres joueurs vous attendront armés de fusils d’assaut !

En matière de graphisme, c’est une véritable claque ! Le jeu est juste sublime avec des effets de lumière, des particules de neige magnifiques ! Bref on s’est pris une grosse baffe et ce, dès la 1ère cinématique qui a flattée notre rétine ! Côté bande son, les musiques sont bien choisies et les doublages rendent vraiment bien.

En bref, nous vous recommandons ce tout nouveau MMO Post Apo d’Ubisoft. The Division est le jeu à avoir dans sa ludothèque pour ce début d’année 2016 même s’il y a quelques petits soucis d’optimisation qui seront sans doute réglés dans les prochaines mises à jour, très nombreuses d’ailleurs !

17 / 20

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail