Preview – On a joué à Torment : Tides of Numenera (PS4) !

Preview – On a joué à Torment : Tides of Numenera (PS4) !

Torment : Tides of Numenera

Enfin ! Enfin un des monuments du jeu vidéo, Planescape Torment, a une suite ! Spirituelle certes, mais une suite quand même ! Car oui, c’est dans cette optique que l’équipe d’inXile Entertainment a travaillée et a élaboré Torment : Tides of Numenera ! Et c’est peu dire que ce jeu était attendu car, après quelques semaines sur Kickstarter c’est plus de 4 000 000 de dollars, et une première place dans l’historique du site, qui ont été récoltés par le studio pour pouvoir le développer ! 4 millions c’est beaucoup, ça met une certaine pression et, alors qu’il sortira d’ici quelques jours sur PS4, XBOX One et qu’il est déjà disponible sur PC en Early Access, voyons ensemble si le jeu comblera, ou non, les attentes des fans !

Même s’il n’est pas nécessaire d’avoir joué à Planescape Torment pour comprendre Tides Of Numenera, sachez, tout de même, que le jeu ne s’adresse pas forcément à tous les joueurs, mais plutôt aux grands fans de RPG. Pourquoi me demanderez-vous ? Simplement car le jeu est vraiment exigeant au niveau de sa narration avec des tonnes et des tonnes de dialogues à lire, à comprendre et qui auront chacun leur importance ! En effet, tous les choix que vous ferez, que ce soit dans un moment crucial de l’histoire ou lors d’une conversation banale avec un paysan ou un marchand, auront un réel impact et influeront sur votre personnalité et ainsi de suite. Ainsi, gros point fort du jeu, chaque joueur aura une expérience nouvelle et unique !

D’ailleurs, ce qui en fait une expérience vidéoludique unique est le scénario qui est, lui aussi, complexe à comprendre, en particulier pour les néophytes sur les jeux vidéo du genre (RPG), et est basé sur de nombreux éléments philosophiques. Un bien grand mot certes, mais une simple réalité avec une histoire de dieu changeant qui, à l’aide d’une technologie appelée « Numenera » trouva le moyen de passer de corps en corps et ainsi de lui permettre de rester « en vie ». Et le joueur dans tout ça ? Et bien, même si votre naissance reste quelque chose d’assez floue et que vous aurez sans doute des réponses au fur et à mesure de votre avancée sur le jeu, sachez que vous êtes, tout simplement, le dernier « reliquat » de ce dieu changeant cité précédemment ! Glauque tout ça n’est-ce pas ?

De plus, à côté d’un scénario bien ficelé, sachez que le gameplay a lui aussi été travaillé et qu’un système de combat en tour par tour vous permettra de vous sortir de situations dans lesquelles le dialogue sera difficile, voire impossible. Il est donc intéressant et surtout assez surprenant, car parfaitement adapté aux joueurs console et PC. Après niveau ambiance, le jeu est assez sombre et la vue isométrique donne, même si je ne suis pas forcément fan de celle-ci, un visuel graphique assez unique. D’ailleurs, l’univers, étant à la frontière entre technologie et magie, fait vraiment plaisir à voir et vous serez rapidement complètement immergés dans ce nouveau jeu vidéo qui vous emporte dans une société totalement nouvelle, de nombreuses années après notre ère !

En bref, vous l’avez compris, ce nouveau Torment : Tides of Numenera est une belle surprise, même si, en développant la suite d’un mastodonte du jeu vidéo, les créateurs n’avaient pas forcément droit à l’erreur, surtout après une campagne de financement participatif aussi bien menée ! En tout cas, force est de constater qu’ils ont tenu le pari et qu’ils sont allés au bout d’eux-mêmes avec ce nouveau titre ! Avec Tides of Numenera, ils vont marquer au fer rouge le genre RPG et c’est surtout dû à une narration hors du commun ! D’ailleurs, ce serait très probable de le voir prochainement dans l’émission diffusée sur Canal Plus « Le journal des jeux vidéo » (suivez les horaires de diffusions de ce programme sur tele24).

 Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail