Reigns : Her Majesty est disponible sur mobile et PC !

Reigns : Her Majesty est disponible sur mobile et PC !

Reigns : Her Majesty

Pas facile de garder la tête sur les épaules, quand on est reine de génération en génération. C’est pourtant le défi que lancent le développeur majestueux Nerial et ses serfs de Devolver Digital avec Reigns : Her Majesty, qui gouverne dès aujourd’hui les merveilleuses contrées du mobile et les terres mystiques de l’ordinateur individuel. Le second volet des aventures royales en swipe’em up est disponible sur l’App Store, Google Play, Steam et GOG contre une modeste gabelle de 3,49 €.

Une certaine forme de renaissance culturelle a ouvert une nouvelle ère, de connaissances et d’illumination. Mais dans Reigns : Her Majesty, la jalousie et l’avarice ne sont jamais bien loin, menant à toutes les conspirations imaginables contre la bienveillante dirigeante royale. Pour survivre aux outrecuidants désireux de prendre les rênes du royaume, faire glisser son doigt à droite ou à gauche reste la meilleure manière de procéder : les décisions (in)justes s’enchaînent sur tous les sujets brûlants qui animent la vie de château, l’objectif étant évidemment de maintenir un semblant d’équilibre entre les différentes forces en présence. Cette fois, cinq objets mystiques peuvent être sélectionnés dans son inventaire royal pour pimenter un peu la formule, mais également ouvrir de nouveaux arcs narratifs en les activant sur certaines cartes de personnages. Idéal pour naviguer entre les imbroglios politiques et autres problèmes personnels qui s’accumulent au fil de la dynastie, ou simplement mener la reine du moment à une fin tragique.

L’année dernière, le premier épisode a bénéficié d’un accueil critique très chaleureux doublé d’un succès commercial certain, avec près de 2 millions de copies vendues. Reigns a également été récompensé à de nombreuses reprises, notamment à l’IGF et aux Game of the Year Awards d’Apple. Nerial n’en a définitivement pas terminé avec la « tinderisation » du jeu vidéo !

 Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire