Test : Angry Birds Star Wars (Android)

Vous aussi vous rêviez d’un jeu survitaminé dans lequel des oiseaux de diverses couleurs, armés de sabres lasers et de blasters, massacrent des groupes de cochons verts aux yeux globuleux ?! C’est désormais possible et d’une bien belle manière ! En effet, la série à succès du studio finlandais Rovio, nommé Angry Birds, s’est vu, il y a quelques semaines, agrémenter d’un nouvel opus qui a pour nom « Angry Birds Star Wars ». Ce dernier combine les points forts des épisodes précédents et, comme son nom l’indique, l’univers des films mondialement connus de l’américain George Lucas, StarWars. D’ailleurs, le soft s’est déjà vendu comme des petits pains et des millions de joueurs à travers le monde passent des heures entières sur le jeu pour pouvoir, virtuellement, vaincre ses adversaires et obtenir le score ultime ! La recette de ce succès ? Une mécanique de jeu rafraîchissante (avec entre autre l’ajout du pouvoir de la force, la notion de gravité), des graphismes magnifiques, une fluidité impressionnante, plus de 120 niveaux comportant un level design toujours aussi soigné, une bande son digne des plus grands, une progression suivant le scénario des films, … Bref que des bonnes choses  !

Vous l’aurez compris, le jeu nous a vraiment plu et nous vous le conseillons si vous êtes possesseurs d’un smartphone, en particulier sous le système d’exploitation android, étant donné que Angry Birds Star Wars est gratuit dans le store de celui ci ! Sous IOS, par contre, il faudra débourser la modique somme de 0,89€ mais ce nouvel opus vaut vraiment le coup avec les multiples mises à jour et éléments additionnels que vous pourrez acquérir régulièrement et gratuitement ! Bien sur, si vous souhaitez avoir des bonus exclusifs, il faudra mettre la main à la poche, mais vous verrez que la dose de plaisir qu’ils vous fourniront aura vite fait de vous faire oublier votre dépense.

Un grand merci donc au studio Rovio pour la confection de cette perle vidéoludique qui, sans aucun doute, marquera, comme ses prédécesseurs, les esprits !

Note : 19/20

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail