Test – Notre avis sur NieR: Automata (PS4) !

Test – Notre avis sur NieR: Automata (PS4) !

NieR: Automata

Spin Off de Nier, sorti en 2010 sur PS3 et XBOX 360, NieR: Automata est arrivé il y a quelques semaines sur consoles de salon et PC. Mais est-il aussi bon que l’avait été son prédécesseur ? Éléments de réponse ci-dessous.

Pour débuter ce test, un petit point scénario est, je pense, important. Dans NieR: Automata, les joueurs se lanceront dans une périlleuse mission visant à reconquérir le monde que l’Humanité a abandonné et à dévoiler des mystères depuis longtemps oubliés, aux côtés du groupe d’intervention YoRHa composé des androïdes 2B, 9S et A2.

Et dès la première heure de jeu, on prend une claque monumentale. En effet, on passe d’un Shoot’em Up à du Scrolling Horizontal et Vertical, en passant par une vue à la 3e personne, et du dessus à la Diablo, pour finir sur de la 2D ! Un modèle de réalisation et une sacrée pub pour les différents types de jeu ! D’ailleurs, le petit truc en plus qui fait toute la différence, c’est la fluidité, avec un bon gros 60 FPS constants, et une caméra dynamique.

Les notions de RPG du jeu sont classiques mais ça fonctionne bien avec du loot à récupérer qui vous servira à améliorer vos armes, créer des consommables, .. De plus, comme dans tout bon jeux du genre, vous pourrez monter de niveaux en gagnant de l’expérience (en réalisant des quêtes, …) et développer certaines compétences apportant de la variété dans le gameplay.

D’ailleurs, concernant ce dernier, sachez que le système de combat fait, lui, beaucoup penser à du Bayonetta avec des contrôles qui répondent vite et bien et des combos qui s’enchaînent à la perfection pour une véritable frénésie d’actions complètement maîtrisées. Pour vous permettre d’abattre les ennemis qui se dresseront sur votre route, vous aurez à votre disposition deux armes possédant chacune 2 attaques différentes, et un pod qui, lui, vous permettra d’attaquer à distance. Mais bon, sachez que de toute façon, dans ce NieR: Automata, on ne s’attarde pas du tout sur cela, l’ambiance prenant le pas sur tout le reste.

En effet, et c’est bizarre d’ailleurs, ce qui rend ce jeu agréable à jouer et aussi prenant, ce n’est, pour une fois, pas un gameplay aux petits oignons ou des graphismes à couper le souffle. Car, pour être franc, le jeu n’est pas très beau et, à part quelques effets de lumière ici et là, ça ne casse pas 3 pattes à un canard. Ici, c’est bien l’ambiance qui règne dans le jeu, qui le rend si spéciale et unique en son genre, avec une bande-son merveilleuse qui le fait passer dans une autre dimension. Elle guide nos pas et nos cœurs et permet de faire de NieR: Automata, un jeu poétique et moralisateur en nous montrant toute la violence d’une guerre.

Bref, c’est un immense coup de cœur et nous ne pouvons que vous le conseillez, même si c’est compliqué de parler de NieR: Automata, tellement il est différent des autres jeux et arrive à faire vivre aux joueurs une expérience totalement nouvelle.

18/20

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail