Test – Notre avis sur Phoning Home (PC) !

Test – Notre avis sur Phoning Home (PC) !

Phoning Home

Développé par ION Lands et disponible sur Steam, Phoning Home permet de suivre le voyage d’un petit robot ressemblant à Wall-E. Jeu d’exploration plutôt classique, a-t-il ce petit quelque chose en plus qui vous fera craquer ? Découvrez notre critique pour le savoir !

Première chose qui m’a sauté aux yeux : les graphismes. En un mot, ils sont magnifiques. Le robot est très bien fait, le vaisseau également mais ce qui ressort encore plus est la nature, les arbres, les herbes. Chaque mouvement de la nature, provoqué par le vent, ressemble presque à une danse ; on se laisse bercer. Alors survivre dans un univers aussi mélodieux devient un vrai plaisir. Il n’y a pas de trop ou de pas assez, les graphistes de ce jeu ont su trouver le juste milieu pour donner envie au joueur d’explorer.

Que dire du gameplay ? Beaucoup de choses. Le petit robot se retrouve sur une planète inconnue, non répertoriée et va devoir survivre sur celle-ci. Pour survivre, il va devoir récupérer des ressources et créer des objets voir des substances (par exemple, il doit faire lui-même son carburant à partir de plusieurs combustibles qu’il va devoir aller récupérer car son énergie ne se renouvelle pas toute seule, ce n’est pas de l’énergie solaire). Deux gameplays principaux sont omniprésents : l’exploration et la gestion des ressources. L’exploration, comme son nom l’indique, c’est le fait d’être curieux, regardez bien à droite, à gauche, ne ratez rien car tout est important ; certaines ressources sont très bien cachées. Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas jeté dans ce nouveau monde sans aide. Il y a une barre en haut, sur laquelle est indiquée les ressources les plus proches et les plus loin. Celle-ci vous permet de vous repérer plus facilement afin de ne pas tourner en rond. Plus vous vous rapprochez d’une ressource, plus celle-ci grossit sur le repère. Attention à vos ressources, elles sont quasi toute utiles pour créer divers objets ou substances. Donc si vous devez créer un objet qui nécessite un certain nombre de combustible et un deuxième objet nécessitant le même combustible, à vous de vérifier que vous avez les ressources nécessaires pour pouvoir créer l’objet le plus important.

De plus, son système a été endommagé pendant l’accident avec le vaisseau. Mais son IA fonctionne. Elle lui indique les missions à faire, principales comme secondaires, les endroits où il doit se rendre. L’IA lui fait l’état des lieux. Le petit robot dispose aussi d’une sorte de jet pack, lui permettant d’accéder à des endroits en hauteur. Mais attention : plus vous l’utilisez, plus vous perdez de votre carburant. Et deuxième chose, si vous redescendez trop violemment, vous risquez d’endommager votre habillage. N’oubliez pas dans tout ça que votre mission principale est de repartir.

ION LANDS met l’accent sur l’ambiance, le ressenti du joueur. Vous incarnez un robot, seul, tout seul, sur une planète inconnue. On peut s’identifier à ce robot, avoir envie de le guider, de le protéger, de l’aider à repartir sur sa planète. L’IA du vaisseau, qui s’appelle EU_18TR289x65, prend en quelque sorte ce rôle mais ne vous rassure pas. Elle est là pour vous rappeler que c’est une magnifique planète pleine de ressources mais dont on ne sait rien, qui est peut-être hostile, bref c’est à vous de le découvrir. Des musiques très calmes sont présentes tout au long du jeu, diffusant une ambiance calme et apaisante.

Si vous avez déjà vu le film E.T L’Extraterrestre, alors vous remarquerez que son histoire n’est pas si éloignée de celle du robot de Phoning Home qui, perdu sur une planète inconnue, se sent seul et veut à tout prix rentrer chez lui. Ceux qui adorent les jeux où l’exploration règne, où il faut prendre son temps, vous ne serez pas déçus et nous vous recommandons vivement de vous prendre Phoning Home sur Steam.

 Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail