Preview – On a rejoué à Prey chez Bethesda !

Preview – On a rejoué à Prey chez Bethesda !

Prey

En février, nous avions eu la chance de toucher une première fois au nouveau bébé d’Arkane Studios, Prey. Il y a quelques semaines, une nouvelle opportunité s’est présenté et c’est ainsi que nous avons pu, une nouvelle fois dans les locaux de Bethesda, jouer une bonne heure au jeu ! Nos premières impressions qui avaient été excellentes ont-elles été confirmées ? Éléments de réponses ci-dessous !

Toujours aussi abouti graphiquement parlant, nos premières impressions ont été vite confirmées avec un level design travaillé et un souci du détail poussé à son paroxysme avec un nombre fou de petits objets à utiliser, de mails à lire, qui donneront, tous, un petit peu plus de poids au background du titre.

D’ailleurs, concernant l’histoire et l’univers de Prey, nous avons, durant cette 2nd session d’une heure, pu jouer sur une toute nouvelle section de la station Talos-1. Dans celle-ci, vous devrez faire face à de nombreuses mimiques qui vous donneront du fil à retordre si vous ne faites pas attention. Mais, à l’aide d’un objet appelé Psychoscope, vous pourrez scanner les ennemis qui se dresseront face à vous et ainsi connaître leurs points faibles. Hyper intéressant et vraiment pratique pour vous sortir des situations les plus compliquées.

Concernant les neuromodes, nous n’en n’avions vu que la moitié lors de notre première session sur le jeu. En effet, en plus des neuromodes humains, vous aurez accès à des neuromodes Alien (Energie / Téléphatie / Transformation) beaucoup plus puissants. Mais attention au revers de la médaille, si vous utilisez ces capacités, vos ennemis seront bien plus coriaces et vous repéreront encore plus facilement ! Attention à faire le bon choix tout en essayant d’équilibrer un peu tout ça. Coup de cœur pour la capacité « transformation » qui vous permet, à l’instar d’un « PropHunt » sur Garry’s Mod, de prendre la forme de l’objet de votre choix et de vous donner un avantage certain sur les ennemis qui vous entourent.

Bref, vous l’avez compris, nos premières impressions, qui étaient excellentes, ont été confirmées. Prey s’annonce, tout simplement, comme LE jeu de ce début d’année et nous ne pouvons que vous le conseiller ou, au moins, de tester la démo pour vous faire un premier avis.

A noter que nous avons appris, lors d’une soirée SF organisée au cinéma Elysées Biarritz, que les développeurs du jeu se sont inspirés des cultissimes Alien 1, The Thing et Total Recall. Ainsi, nul doute que le scénario sera à la hauteur de nos espérances !

 Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail