eSport Fortnite – La Team MCES s’envole pour la DreamHack 2020 de Los Angeles

eSport Fortnite – La Team MCES s’envole pour la DreamHack 2020 de Los Angeles

Team MCES

Du 21 au 23 février prochain, la DreamHack 2020, plus grand festival de jeux vidéo au monde, rassemblera plus de 300 000 « gamers » à Anaheim, dans la banlieue de Los Angeles. Un rendez-vous que la team MCES n’aurait manqué pour rien au monde… Trois de ses représentants s’apprêtent en effet à affronter les meilleurs joueurs de la planète et tenter de remporter les 250 000$ de cashprize offerts aux vainqueurs !

Après Dallas, Montréal, Rotterdam ou encore Leipzig, c’est Los Angeles, haut lieu de l’esport international, qui accueillera l’édition 2020 de la DreamHack. Un choix fort de sens pour une ville passionnée et créatrice de jeux vidéo qui a conforté encore un peu plus son statut de capitale de l’entertainment après l’ouverture en 2017 par Blizzard d’un complexe dédié à l’esport.

Pour cette édition 2020 de la DreamHack, le jeu fortnite se retrouvera une nouvelle fois en tête d’affiche avec un tournoi regroupant les meilleurs joueurs au monde, tels que les Américains « Clix », «Mackwood », « Reverse2K » et « ZexRow » ou le Suédois « Crue ». Au total, plus de 1000 joueurs s’affronteront les 21 et 22 février prochains lors de phases de qualifications, et seulement 100 d’entre eux se retrouveront en finale le dimanche 23 février pour tenter de remporter la DreamHack Anaheim 2020.

3 joueurs français MCES en lice

Pour cette étape californienne, la Team française MCES emmènera dans la Cité des Anges « Andilex », « Marcote » et « PodaSaï », 3 joueurs ambitieux et talentueux. En collaboration avec le coach de l’équipe Laura « Nsty » Dejou, le manager Romain « Imuhan » Serra a eu la lourde tâche de sélectionner les joueurs en les départageant sur plusieurs critères comme le niveau de jeu, l’assiduité ou encore la motivation. « Nous avons longuement discuté afin de sélectionner les 3 joueurs les plus en forme du moment sur les 7 qui composent la Team MCES. C’est important de bien expliquer les choix au groupe, de discuter avec chacun des joueurs car ils ont tous des personnalités différentes. Nos 3 joueurs sont vraiment en capacité de faire de belles performances aux USA, c’est un format (la solo) sur lequel ils se sont illustrés récemment » souligne Romain « Imuhan » Serra.

  • Alexandre « Andilex » Christophe : jeune pépite « fortnite » de 17 ans, Andilex est originaire de Marne-la-Vallée. Il est actuellement le 1er joueur francophone sur le mode solo et dans le top 5 européen. Dans une dynamique très positive après avoir enchainé les exploits, la compétition américaine, parfaitement adaptée à son niveau, peut lui permettre d’afficher l’étendue de son talent.
  • Marc « Marcote » Pardaille : originaire d’Istres, dans les Bouches-du- Rhône, Marcote est à 19 ans seulement l’ainé des 3 joueurs français. Sa motivation et sa joie de vivre communicatives sont des atouts précieux à l’entame d’une compétition de ce niveau. Il débarque outre atlantique avec une détermination absolue et semble bien décidé à aller au bout de ses ambitions.
  • Salman « PodaSaï » Mehdid : Benjamin de l’équipe, le Bordelais va réaliser son rêve absolu, celui de participer à 14 ans seulement à l’une des plus grandes compétitions d’esport au monde. Joueur au potentiel illimité, « PodaSaï » fait preuve d’un niveau et d’une maturité incroyables, malgré son jeune âge. Il y a quelques mois, il a notamment réussi l’exploit de gagner leDay 2 de la Winter Royal en duo avec un autre joueur MCES « Orkh ».

Un Bootcamp pour affiner la préparation

Afin de préparer au mieux cette échéance mondiale, les joueurs tricolores participent actuellement à un Bootcamp commando d’une semaine au MCES Training Center de Marseille, avant leur départ pour Los Angeles. Au-delà des entraînements Fortnite, le trio français se soumettra à des tests physiques et neuro cognitifs au sein de la structure « HumanFab », partenaire MCES, afin de faire un point complet sur les aptitudes de chaque joueur. L’alimentation et le sommeil seront également surveillés pour anticiper la fatigue liée au voyage, au décalage horaire ainsi qu’au stress de l’évènement.

Plus d’infos :

https://dreamhack.com/anaheim/

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE – JULY 29

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire