La Paris Games Week, miroir de l’industrie du jeu vidéo

La Paris Games Week, miroir de l’industrie du jeu vidéo

Paris Games Week

Que de chemin parcouru en 10 éditions ! Quand le SELL a créé la Paris Games Week en 2010, le paysage vidéoludique était bien éloigné de celui que l’on connait aujourd’hui. En 9 ans, le secteur a muté autant que notre façon de jouer. L’esport, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, le jeu en réseau, le streaming, le cloud gaming, …  Autant d’évolutions qui ont façonné le jeu vidéo au fil des dernières années.

Depuis la première édition, le SELL a pensé la PGW comme la vitrine du jeu vidéo : une photographie chaque automne d’un secteur qui évolue à vitesse grand V. Avec les différents exposants présents, le salon a toujours accompagné les grandes tendances de l’industrie pour les faire découvrir au grand public.

En 2010, alors que l’esport était réservé à un public d’initiés, la Paris Games Week le popularisait auprès du grand public en lui dédiant un espace dès sa première édition. En 2012, alors que la pratique du jeu vidéo continuait de se démocratiser, l’espace PGW Junior a été créé. En 2013, l’espace Écoles & Formations venait répondre à une demande grandissante des étudiants qui souhaitent travailler dans le secteur. Chaque année, nous avons enrichi le salon pour présenter à ses différents publics (visiteurs, médias, institutionnels, …) l’expérience la plus fidèle reflétant l’industrie du jeu vidéo en France. C’est pourquoi chacun des trois halls de la Porte de Versailles qu’investit la PGW présente depuis 2017 une facette différente de l’industrie.

Le succès de la PGW est avant tout collectif, le fruit du travail des adhérents du SELL et des exposants qui sont plus nombreux chaque année à nous faire confiance. Une réussite qui nous incite à profiter de ce formidable moment où toute la lumière est mise sur le secteur pour sensibiliser le grand public à une pratique responsable du jeu vidéo. Avec le soutien du collectif PédaGoJeux, la Paris Games Week a ainsi toujours été un moment important pour sensibiliser les parents et les enfants sur la classification PEGI et les bonnes pratiques. Nous avons également toujours souhaité valoriser les initiatives pour un secteur plus inclusif, fort de sa diversité. La Paris Games Week se fait le porte-voix d’associations qui œuvrent toute l’année. À l’image de Women in Games qui milite pour plus de parité dans l’industrie, le salon accueille ceux qui font bouger les lignes sur l’accessibilité (CapGame), l’Art (ARTtitude), le cosplay (Imagin’con), le retrogaming (MO5.com) ou encore l’accès au numérique (Tralalere).

Nous donnons rendez-vous le 30 octobre à toutes les communautés pour faire de cette 10ème une édition historique et festive !

Emmanuel Martin et Julie Chalmette, respectivement Délégué Général et Présidente du SELL.

L’éclairage du Jean Zeid, Chroniqueur, animateur & journaliste, spécialiste jeu vidéo.

Les choses ont-elles vraiment changé pour le secteur du jeu vidéo durant cette dernière décennie ?

En apparence, pas vraiment. En profondeur, c’est une lame de fond. Car dans les faits, la pratique des jeux vidéo s’éloigne toujours plus des sempiternels clichés ressassés ici ou là. Animé par une soif continue d’innovations, ce renouveau s’est traduit par une diversification des supports et des périphériques : mobiles, consoles de salon ou portables, ordinateurs, VR, AR, cloud gaming, etc. Matérialisé, dématérialisé, streamé, le jeu vidéo est de tous les écrans, réinventant sans cesse ses modèles économiques, de l’abonnement au financement participatif.

Cette expansion technologique cache un autre bouleversement touchant au quotidien des joueuses et joueurs : la variété des pratiques. Non seulement le jeu vidéo se joue toujours plus depuis dix ans, mais il se regarde désormais comme un média et se vit comme un sport. Sociable comme jamais, il se danse même dans les cours d’école, le cartable sur le dos, ou dans les stades de foot pour fêter un but.

Ce désir de futur engendre une nostalgie heureuse et plurielle, suscitant le retour dans le commerce d’anciennes licences remasterisées. Une poignée d’années où le jeu vidéo s’est également affiché dans les musées et les médiathèques, comme un patrimoine culturel, sans cesse convié par la mémoire collective.

Cette décennie est synonyme de créativités : créativité économique retrouvée en France, créativité artistique accrue dans le monde. En 2019, tous les budgets et tous les genres se côtoient, grosses productions et créations indépendantes, jeux d’auteurs et développements pharaoniques. Quelques années pour une épopée.

INFORMATIONS PRATIQUES

Paris Games Week 2019

Date : du mercredi 30 octobre au dimanche 3 novembre 2019.

Horaires : 8h30 – 18h30. Fermeture à 18h dimanche 3 novembre.

Lieu : Paris Expo – Porte de Versailles / halls 1, 2.2 et 3.

Billets en vente sur le site officiel

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE – AGENCE PROFILE

 Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail