Minecraft – Nestlé soutient la transition agroécologique avec le serveur Farmtopia

Minecraft – Nestlé soutient la transition agroécologique avec le serveur Farmtopia

Farmtopia

Ce projet a pour premier objectif de sensibiliser les consommateurs aux enjeux de l’agriculture régénératrice de façon pédagogique grâce à l’univers du gaming. A partir du 10 novembre 2022, FARMTOPIA un serveur dédié du célèbre jeu vidéo Minecraft, sensibilise la génération Z & Y aux enjeux de la protection de la biodiversité et de l’agriculture responsable. Les joueurs produiront dans le jeu des actions qui impacteront le monde réel avec le financement de projets en faveur de l’agriculture régénératrice.

“Face à l’inquiétude des jeunes générations et à leur besoin d’engagement, l’objectif de cette initiative est de réinventer la manière dont Nestlé communique et valorise ses nombreux engagements, au travers du jeu vidéo. Avec plus de 60% de la population française qui joue régulièrement aux jeux vidéo, et même 80% de la population sur la tranche 14 à 34 ans, le gaming apparaît comme un média incontournable. C’est ainsi le moyen idéal de plonger le joueur dans une expérience immersive et de le confronter aux problématiques de développement durable liées à l’agriculture. FARMTOPIA propose ainsi une réelle expérience ludique, fun, qui apporte aux joueurs des clés de compréhension de nos enjeux liés à l’agriculture régénératrice, et l’implique dans nos actions de développement durable en lui donnant le pouvoir de soutenir directement à nos côtés.” Mathieu Ovaert, Chief Digital Officer chez Nestlé

FARMTOPIA : DU MONDE VIRTUEL DE MINECRAFT A DES ENJEUX BIEN RÉELS

Quand le jeu vidéo devient moteur d’initiatives concrètes pour les agriculteurs

Le serveur Minecraft FARMTOPIA fait découvrir aux joueurs des problématiques réelles auxquelles font face les agriculteurs : obtenir une production de qualité, compatible avec la préservation de l’environnement et s’engager ainsi en faveur de pratiques agricoles responsables. Nestlé utilise ainsi le jeu FARMTOPIA comme outil « play-to-learn » ludique et pédagogique pour aborder les sujets de l’agriculture plus responsable avec les joueurs issus d’une génération en quête à la fois de divertissement et d’engagement.

A travers l’accomplissement de missions permettant de gagner des points et autres défis multijoueurs, les communautés de FARMTOPIA ont en effet la possibilité de soutenir des projets d’agriculture régénératrice financés par Nestlé et ses marques (PURINA avec FRISKIES, NATURNES, NESQUIK et CHOCAPIC) mobilisés au sein du projet FARMTOPIA pour traduire le gaming en actions concrètes sur le terrain, aux côtés de leurs partenaires agriculteurs.

Pour sa première saison, FARMTOPIA invitera les joueurs à explorer depuis le hub central deux plateaux de jeux, chacun correspondant à une pratique-clé de l’agriculture régénératrice :

  • La gestion des sols consiste à préserver la fertilité du sol et à gérer la présence d’éléments nutritifs dans les sols cultivés.
  • L’agroforesterie implique le maintien des arbres et des arbustes sous forme de haies sur des parcelles agricoles. Les objectifs de l’agroforesterie sont multiples : amélioration des écosystèmes, réduction des dégâts causés par l’érosion, le vent et les inondations, aide à la rétention d’eau de pluie, création d’un environnement favorable à la vie sauvage. Il s’agit de concilier la production alimentaire, la préservation de la biodiversité, l’utilisation intelligente des ressources naturelles et la gestion durable des sols et des arbres.

Pour aider à bien comprendre, le streamer Bichard, le 10 novembre, la découvrira avec sa communauté Twitch le serveur Minecraft FARMTOPIA ses mini-jeux et leurs impacts positifs dans le réel.

Les joueurs du serveur FARMTOPIA contribueront au soutien de projets de partenaires de Nestlé, aux côtés de la Fondation Earthworm, à des actions qui auront un impact réel sur le quotidien des agriculteurs et coopératives partenaires de Nestlé.

L’AGRICULTURE RÉGÉNÉRATRICE : UN BESOIN PRIMORDIAL POUR L’AVENIR…

Dans le cadre de sa stratégie zéro émissions nettes de gaz à effet de serre dans l’ensemble de sa chaîne de valeur d’ici 2050, Nestlé accélère ses efforts et se concentre sur la réduction de l’impact carbone de sa chaîne d’approvisionnement, qui passe par la transition vers une agriculture plus durable. Le Groupe s’est fixé pour objectif de sourcer au niveau mondial 20% de ses ingrédients-clés (céréales, betteraves, pommes de terre, légumes…) en agriculture régénératrice d’ici 2025, et 50% d’ici 2030.

L’agriculture régénératrice consiste en un ensemble de pratiques innovantes plaçant le sol au cœur des écosystèmes.

Ses principes fondamentaux sont :

1) Travailler le sol le moins possible (réduire le labour et minimiser les autres travaux du sol)

2) Couvrir le sol au maximum (mettre en place des couverts végétaux)

3) Favoriser la biodiversité (favoriser la vie du sol, diversifier les cultures). Ces pratiques protègent mieux les sols, rendent les exploitations plus résilientes, et favorisent la séquestration de carbone.

“L’agriculture régénératrice est une méthode agricole alternative qui a fait ses preuves. Elle repose sur trois grands principes. D’abord, il s’agit de moins travailler les sols, moins perturber les écosystèmes, à travers les labours par exemple. Ensuite, favoriser la réintroduction ou la préservation de la biodiversité : abandonner la monoculture, aller vers plus de rotation dans les espèces cultivées. Et enfin, la régénération c’est surtout faire moins. C’est laisser la nature travailler, et donc pour l’agriculteur travailler moins, passer moins de temps dans les tracteurs à retourner le sol. C’est être pilote du système, pilote du vivant. Il faut consacrer plus de temps au contact avec la nature, pour l’observer et adapter ses méthodes.” Bastien Sachet, Directeur de la Fondation Earthworm – partenaire de Nestlé.

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE – REVOLUTIONR

 Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail