Nordcurrent Labs et River End Games annoncent Eriksholm: The Stolen Dream

Nordcurrent Labs et River End Games annoncent Eriksholm: The Stolen Dream

Eriksholm: The Stolen Dream

Une première bande-annonce a révélé Eriksholm: The Stolen Dream, une aventure furtive en vue de dessus à l’esthétique du début du 20e siècle. Le jeu sortira bientôt sur PC et consoles.

Eriksholm: The Stolen Dream est un jeu solo axé sur les personnages, se déroulant dans la ville fictive d’Eriksholm, un univers imaginaire fortement inspiré par l’esthétique nordique du début des années 1900. Il raconte l’histoire de trois protagonistes animés par un désir ardent de défier leurs oppresseurs. La bande-annonce de révélation présente Hanna, une adolescente orpheline en quête de son frère Herman. S’ensuit une série d’événements qui transforme Hanna en héroïne malgré elle, inspirant elle et ses amis à s’élever des bas-fonds d’Eriksholm pour devenir des symboles de changement.

Vue de dessus en 3D, les joueurs incarnent les trois protagonistes jouables d’Eriksholm: The Stolen Dream et explorent les rues détaillées et les souterrains lugubres de la ville, en utilisant les compétences, outils et armes uniques de chaque personnage pour surmonter les obstacles et résoudre des énigmes. Les joueurs peuvent librement déplacer la caméra du jeu pour observer l’environnement, planifier leur prochaine action et l’exécuter avec un timing parfait. Même un dialogue entendu, comme une conversation contextuelle des gardes, peut se révéler crucial pour trouver la meilleure stratégie et progresser sans être détecté, car les défis peuvent avoir plusieurs solutions.

Eriksholm: The Stolen Dream marie habilement l’art de la narration, l’infiltration et des mécaniques de jeu basées sur la stratégie pour offrir aux joueurs une aventure captivante avec des visuels de haute qualité, des performances capturées en motion capture et un gameplay en temps réel engageant.

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE – NORDCURRENT LABS – RIVER END GAMES

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire