Pacer – Preview à la Gamescom

Pacer – Preview à la Gamescom

Pacer

Cherchant depuis un bon moment une suite à WipEout, les développeurs du studio R8 Games ont vu les choses en grand avec Pacer. En effet, avec l’expérience de certains membres de l’équipe de Psygnosis, en charge de la célèbre licence de course de modules, Pacer a toutes les cartes en mains pour devenir le nouveau leader du genre. Flop ou Top ? Nous avons pu le découvrir durant la Gamescom, voici nos premières impressions.

Prévu pour 2020 et anciennement nommé “Formula Fusion” cela fait un bon moment que R8 Games développe son jeu afin de proposer la meilleure expérience de course possible. Avec un gameplay digne de son prédécesseur (usage des gachettes pour les virages, présence de boost, d’armes, …) et une vitesse complètement folle, les sensation manette en mains sont très bonnes. On prend un plaisir monstre à parcourir la grosse dizaine de circuits proposés dans le jeu. Attention tout de même, à haute vitesse, les courbes sont difficiles à prendre ce qui vous offrira un vrai challenge. Mais, on ne va pas se mentir, c’est clairement ce que l’on recherche dans ce genre de jeu !

D’ailleurs, c’est encore plus appréciable quand les graphismes et le level design sont de qualités et, vous vous en doutez, c’est le cas sur Pacer ! En effet, le jeu est tout simplement sublime graphiquement et super fluide avec un 60 FPS constant. Les circuits sont bien dessinés vous proposant de belles lignes pour prendre de la vitesse et des courbes très intéressantes pour tenter de doubler vos adversaires sur un beau freinage. D’ailleurs, sachez que vous pourrez, sur certains circuits, jouer dans une version “jour”, dans une version “nuit”, et, plus classiquement, en “reverse mode”.

Cela apporte du contenu en plus et, même si c’est “optionnel” c’est toujours très apprécié, car cela montre que le jeu a été travaillé en profondeurs, même sur des détails. Le jeu propose de nombreux véhicules avec des caractéristiques différentes permettant de s’adapter à chaque pilote, et un système de personnalisation très poussé. En effet, à l’instar d’un Need For Speed, exemple en la matière, Pacer propose de travailler l’esthétique, mais surtout les éléments “techniques” avec les mods d’armes et les différentes pièces composants le vaisseau. Une vraie plus value par rapport à WipEout !

Très attendu, Pacer a de sérieux arguments pour devenir un incontournable. Nous avons déjà hâte de pouvoir piloter à nouveau des vaisseaux lancés à des vitesses dingues !

 Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail