PUBG – La mise à jour 6.2 apporte le mode arcade

PUBG – La mise à jour 6.2 apporte le mode arcade

PUBG

PUBG Corporation est ravi d’annoncer une toute nouvelle façon de découvrir PUBG – le mode arcade. Grâce au mode arcade, les joueurs pourront profiter de nouvelles façons de jouer au jeu en dehors du format traditionnel de Battle Royale.

Le mode match à mort par équipe :

Le premier de ces nouveaux modes de jeu est le mode match à mort par équipe classique, qui sera disponible en Arcade pour une durée limitée. Dans le mode match à mort par équipe, deux équipes de huit personnes s’affronteront dans un mode où la première équipe à tuer 50 ennemis ou celle qui a tué le plus grand nombre d’ennemis après dix minutes gagne la manche. La première équipe à remporter deux manches est le vainqueur du match. Le mode match à mort par équipe présente des sections des cartes emblématiques de PUBG qui ont été converties en champs de bataille plus petits, parfaits pour le chaos des matchs à mort par équipe.

Rééquilibrages des grenades :

La mise à jour 6.2 apporte également un rééquilibrage très demandé des objets jetables. Les grenades à fragmentation, les molotovs, les grenades fumigènes et les grenades paralysantes pèseront désormais toutes plus lourdement, ce qui signifie que vous pourrez en transporter moins dans votre inventaire. Les gilets atténueront également les dommages causés par les grenades à fragmentation et le feu des molotovs se propagera beaucoup plus rapidement. De nombreux autres changements ont été apportés aux grenades, alors consultez nos notes de mise à jour pour plus d’informations.

La mise à jour 6.2 arrive sur les serveurs PC live le 19 février et sur les serveurs console live peu après. Pour ceux qui veulent passer à l’action immédiatement, le serveur de test public PC est ouvert dès aujourd’hui !

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site https://pubg.com/. Pour voir les détails complets du patch, consultez les dernières notes de patch ici.

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE – WARNING UP

 Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire