Retour sur la journée Nintendo Paris !

Retour sur la journée Nintendo Paris !

Nintendo Paris

Comme chaque année, quelques semaines après l’E3 de Los Angeles, Nintendo France organise une journée “Nintendo Paris” durant laquelle les journalistes et influenceurs peuvent tester les jeux annoncés durant la conférence (Nintendo Direct). Nous y avons été conviés, voici nos premières impressions, joy-con en main, sur trois jeux : FIFA 19, Pokémon Let’s Go Evoli et Super Smash Bros. Ultimate :

FIFA 19

Après une coupe du monde magique et des émotions qui resteront gravées dans nos mémoires, nul doute que les jeux comme FIFA et PES vont avoir la côte ! Après un premier épisode sur Switch (FIFA 18) plutôt moyen, nous avions hâte de tester FIFA 19 qui arrive très bientôt sur toutes les plateformes. Voici nos impressions après quelques matchs !

Une chose est sur, graphiquement parlant déjà, même si nous ne sommes pas sur du Frostbite comme pour les versions PS4 ou XBOX One, avec une nouvelle évolution du Ignite Engine, FIFA 19 est bien plus léché que la version 2018 et ça ressemble, enfin, à un vrai jeu “Next-Gen”.

Mais ce n’est pas tout, outre une évolution graphique des plus appréciables, que l’on ressent surtout avec une utilisation “nomade” de la Nintendo Switch, nous avons aussi droit à une belle nouveauté avec l’arrivée de la Champions League et de l’Europa League, licence acquis récemment par EA au nez et à la barbe de Konami. D’ailleurs, en parlant des modes de jeu, sachez que vous pourrez jouer en ligne et vous confrontez à la crème de la crème ! De plus, même si aucune information n’a fuitée à ce sujet, la version Switch ne devrait, malheureusement, pas comporter de mode “Aventure”. Il va sans doute falloir attendre encore un peu avant qu’Alex Hunter fasse trembler les filets !

FIFA 19 Nintendo Switch jouit aussi d’une refonte totale du gameplay, en proposant aux joueurs une expérience plus réaliste que sur le 18. En effet, la vitesse de jeu est globalement assez lente, on ressent vite que la bataille du milieu de terrain est très importante et, attention, si défensivement c’est sensiblement la même chose que l’année dernière, face aux buts il va falloir être bien plus précis ! En effet, toujours dans l’optique de s’approcher d’une vraie simulation de football, et, ainsi, s’éloigner d’un jeu trop “arcade”, les tirs sont bien plus difficiles à cadrer et moins puissants ! Ça va enrouler sec, le petit filet opposé n’a qu’à bien se tenir !

Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli

Enfin ! Pokémon arrive enfin sur Nintendo Switch avec Pokémon Let’s Go Pikachu et Pokémon Let’s Go Evoli ! Bon autant être clair avant de vous détailler notre prise en main du jeu lors de l’événement, ce n’est pas LE RPG Pokémon que tout le monde attend. En effet, ce dernier n’arrivera que l’année prochaine !

En attendant, GameFreak propose aux fans de retrouver Kanto, la région où tout a commencée, à travers une version remastérisée de la version Jaune, gravée dans les mémoires des fans de la première heure avec l’obligation d’avoir Pikachu comme compagnon d’aventure (le choix entre 3 créatures est arrivé à partir des versions Bleu et Rouge, avec Salamèche, Bulbizarre et Carapuce).

Pour autant, même si c’est une version remasterisée, les développeurs n’ont pas fait les choses à moitié et, même si, forcément, les graphismes sont bien plus léchés et se rapproche des dernières versions, le gameplay change radicalement, afin de pouvoir plaire à un public large, venant, en particulier, du phénomène Pokémon Go.

D’ailleurs, afin de plaire à ces « nouveaux » fans, les équipes de Gamefreak ont bien fait les choses en changeant radicalement le gamplay, se calquant sur celui du jeu mobile. En effet, dans Pokémon Lets Go Pikachu et Evoli, accompagner de votre partenaire perché sur votre épaule, vous allez, tout simplement, voir les Pokémon (taille réelle – Onix est immense !) qui se baladent dans les hautes herbes et, afin de lancer la phase de capture, il vous faudra vous en approcher. Vous pourrez ainsi, « choisir », quel Pokémon vous voulez tentez d’attraper et, afin de vous repérer et, encore une fois, réduire à néant, l’aléatoire des ces rencontres, faites bien attention aux halos lumineux entourant les créatures. Ces derniers sont de couleurs rouges ou bleus et vous donne des informations sur la taille et la puissance des Pokémons.

« Phase de capture » et pas de « combats » oui ! Contrairement aux précédents jeux Pokémon, vous devrez, ici, enchaîner les lancers de Pokéball pour espérer l’attraper, sans, malheureusement, vous l’avez compris, pouvoir l’affaiblir. Bien heureusement, vous pourrez vous faciliter la tache avec des baies par exemple. Pour les fans de la première heures, sachez donc que vous devrez lancer votre ball en balançant le JoyCon , ou la Pokéball Plus (sorte de JoyCon amélioré vous permettant de transporter vos pokémon dans vos trajets quotidiens – elle vous permettra, aussi, d’obtenir Mew !), et que la capture se fait en fonction de la trajectoire de votre lancer, et du timing de celui-ci.

Tout de même, rassurez-vous ! Cette mécanique pouvant en perturber plus d’un, elle n’est, fort heureusement pas présente durant la totalité de l’aventure et vous aurez droit à des combats contre des dresseurs qui, eux, se déroulant d’une façon très classique. Un seul petit ajout est à noter, l’arrivée de la Méga-Evolution dans la région de Kanto. Hâte de pouvoir combattre avec Méga Tortank n’est-ce pas ?!

Bref, vous l’avez compris, nous sommes complètement séduit et nous sommes sur d’une chose, malgré la petite déception de ne pouvoir jouer qu’au réel nouveau RPG Pokémon en 2019, Pokémon Company et Nintendo vont faire, avec ce Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli, un véritable carton et de nombreuses Nintendo Switch accompagné du jeu seront disposées au pieds des sapins cette année. Encore un coup de génie de la part de Nintendo. Immense coup de cœur !

Super Smash Bros. Ultimate

Prévu pour le 7 Décembre, Super Smash Bros. Ultimate est LE gros jeu de Nintendo cette année ! En effet, très attendu par les joueurs, il se présente comme un immense cross-over avec plus d’une soixantaine de personnages venant de différents jeux Nintendo (Zelda, Pokémon, Mario, Donkey Kong, …) et de certains éditeurs tiers (Pac-Man, Ryu, Sonic, …). Mais, bien entendu, même si c’est très cool d’avoir autant de personnages jouables, ce n’est pas sur ce point que le jeu est attendu, mais plutôt du côté de son gameplay et des sensations manette en main.

De ce côté là, on se rapproche vraiment de la version GameCube que vous connaissez tous, tout en apportant des petites nouveautés bienvenues pour rendre le jeu moins “bourrin” et plus “stratégique”. En effet, outre quelques nouvelle animations, dans Super Smash Bros. Ultimate vous pouvez, grâce à une toute nouvelle fonctionnalité du bouclier, contre-attaquer en réalisant une attaque en direction de vos adversaires. D’ailleurs, concernant les esquives, sachez que, dorénavant, vous pouvez vous orienter dans toutes les directions lorsque vous êtes en l’air.

Ces nouveautés apportent un vrai plus au gameplay, mais ce sera seulement après quelques heures de jeu que vous pourrez en profiter pleinement. Mais, rassurez-vous. Les débutants sur la licence ne sont, pour autant, pas désavantagés car le jeu n’est vraiment pas compliqué à prendre en main. Bref, vous l’avez compris, même s’il est encore trop tôt pour avoir un avis complet sur le jeu, il s’annonce vraiment intéressant, très fun et surtout vous allez y passer des heures et des heures tant le contenu proposé est immense ! Du jamais vu pour un jeu de combat !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail