Retour sur la Présentation de Detroit Become Human !

Retour sur la Présentation de Detroit Become Human !

Detroit Become Human

Le 17 mai dernier, nous avons eu la chance de pouvoir assister à la présentation de Detroit Become Human au Max Linder par David Cage et le studio Quantic Dream. Cela nous a permis d’en savoir plus sur les ambitions et connaître quelques secrets de fabrication du jeu qui sortira le 25 Mai prochain exclusivement sur PS4.

La présentation a débutée avec une séquence de paramètres à personnaliser au début de l’expérience Detroit Decome Human : la luminosité, le langage ou encore valider, ou non, certaines interactions avec un Android (par exemple si vous souhaitez entretenir une relation sexuelle avec un Android). Après la diffusion du trailer et de cette phrase caractéristique  “Ceci est notre histoire”, Bertrand Amar et David Cage se sont livrés à un jeu de questions / réponses sur scène.

Selon David Cage, Detroit Become Human est le fruit de 4 ans de travail et ce dernier bénéficie d’un tout nouveau système de “performance capture” qui permet des expressions faciales toujours plus réalistes. C’est d’ailleurs l’une des marques de fabrique des jeux du studio français Quantic Dream et ce depuis Fahrenheit : se concentrer avant tout sur l’histoire en passant par les émotions et les expressions des personnages.

Alors la question que l’on pourrait se poser c’est, pourquoi avoir choisi la ville de Detroit ? Le fondateur de Quantic Dream nous explique qu’il s’agit d’une ville assez incroyable, par sa richesse industrielle automobile et son lourd passé. Detroit comme vous le savez est une ville américaine très liée aux droits civiques. C’est pour cela qu’à travers les 3 personnages que vous pouvez incarner, Kara, Markus et Connor vous serez confronté à des thèmes forts comme la ségrégation, la liberté et des questions existentielles autour des Android.

Le travail d’écriture d’Adam Williams est d’ailleurs colossal : 2 ans d’écriture et 5000 pages de script ont été nécessaires. Sa réalisation a également été importante puisqu’il a fallu 360 jours de tournage, plus de 200 personnes mobilisées et plus d’une trentaine d’acteurs. C’est donc un immense plaisir d’entendre celles qui incarnent Kara & Alice parler de leur – intense – expérience de tournage puisque les actrices choisies sont en réalité, une mère et sa fille. N’oublions pas de saluer l’équipe technique qui a travaillée la colorimétrie de manière différente pour chaque personnage.

Quant à la musique, chaque protagoniste a droit à son thème principale : Nima Fakhrara pour Connor, Philipp Sheppard pour KARA et John Paesano pour Markus. David Cage a également déclaré que certaines musiques du jeu seraient issus d’artistes venant de Detroit, permettant de donner toujours plus d’authenticité à Detroit Become Human.

Concernant les ambitions du studio, est-ce qu’un autre projet est en cours après Detroit Become Human ? La question a été posée et, apparemment, c’est toujours en discussion. Le PDG de Quantic Dream a d’ailleurs tenu à s’exprimer sur un autre sujet en conclusion de la présentation :

“ce que j’aime dans le jeu vidéo c’est l’interactivité de chacun à raconter une histoire” “on est dans une époque où le joueur a envie d’être également acteur”.

Cette belle présentation n’a fait que renforcer la hype autour de Detroit Become Human. Nous tenons à féliciter le studio Quantic Dream et Playstation pour l’organisation de cet événement. Nous avons, d’ailleurs, été bluffé par la statue de Kara, plus vraie que Nature (cf. photo ci-dessous). Vraiment hâte d’avoir le jeu entre les mains !

ARTICLE ET PHOTOS – @Aylee – https://helloaylee.fr/

 Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail