Songs of Conquest est disponible via Steam en Early Access

Songs of Conquest est disponible via Steam en Early Access

Songs of Conquest

Grande nouvelle dans les royaumes d’Aerbor : Lavapotion et Coffee Stain Publishing, éditeurs de Valheim, Deep Rock Galactic et Satisfactory, annoncent derechef l’arrivée de Songs of Conquest en Steam Early Access pour un tribut de 29,99 €.

Dans Songs of Conquest, les joueurs peuvent participer à de véritables épopées dans le monde fantastique d’Aerbor, mener des batailles face à d’autres aventuriers, ou même créer leurs propres cartes et quêtes à l’aide de l’éditeur de carte du jeu. Ils peuvent aussi incarner de puissants mages, former des armées et étendre leurs royaumes en utilisant les ressources et richesses accumulées lors de leur aventure. Le jeu s’inspire des classiques du jeu pour proposer une pléthore de combats stratégiques au tour par tour ainsi que des graphismes modernes en pixel art.

Songs of Conquest rappelle les jeux légendaires de stratégie au tour par tour des années 90, proposant un design en pixel art moderne grâce à un style artistique immersif en 2,5D. Chaque faction possède une identité visuelle unique qui se retrouve dans chaque aspect du jeu, qu’il s’agisse des bâtiments construits par les joueurs pour renforcer leurs bases ou les unités recrutées pour former une armée. Aux côtés de ces forces se tiennent des héros qui peuvent annihiler les ennemis et soutenir leurs alliés grâce à différents types de magie.

Il existe quatre factions distinctes que les joueurs peuvent contrôler à Aerbor :

  • Arleon, un ancien royaume allié avec les Faey de la forêt qui offre un bel avenir à ses chevaliers.
  • Rana, les tribus des marais qui assistent à l’avènement d’un mystérieux individu souhaitant les unir pour revendiquer leur héritage ancien.
  • Barony of Loth, une société obscure et mystérieuse qui fait appel à des pouvoirs maléfiques pour ressusciter les morts et faire revivre la gloire passée.
  • Barya, des états marchands stimulés par le progrès et le matérialisme pour qui les affaires et les contrats sont une question de vie ou de mort, n’hésitant pas à faire usage du puissant Hellbreath pour défendre leur liberté.

Lors du lancement de l’accès anticipé, les joueurs pourront prendre le contrôle de quatre factions et participer à des campagnes solo pour Arleon et Rana.

Songs of Conquest proposera deux campagnes solo à son lancement en accès anticipé. La première campagne suit l’histoire de Cecilia Stoutheart, femme chevalier d’Arleon, tandis qu’elle lutte face à des actes crapuleux dans sa baronnie. La seconde campagne suit l’essor des tribus des marais de Rana lorsque celles-ci découvrent leur véritable héritage. Le mode Skirmish oppose les joueurs à des ennemis pour tester leur force et leur maîtrise de la stratégie. Le multijoueur est disponible en local ou en ligne, et l’éditeur de carte utilisé pour le jeu est mis à la disposition des joueurs pour qu’ils puissent créer leurs propres aventures.

«C’est presque irréel de penser que Songs of Conquest passe en accès anticipé», se réjouit Carl Toftfelt, responsable du game design chez Lavapotion. «Nous travaillons sur ce jeu depuis cinq ans maintenant, et nous espérons que les joueurs ressentiront nos efforts et notre passion. Nous avons hâte de savoir ce que les joueurs pensent de Songs of Conquest, de son monde, de ses factions, de son système de combat et de notre éditeur de carte!»

«Cela a été assez incroyable de voir Lavapotion faire ce parcours pour créer un jeu auquel ils ont toujours rêvé de jouer», explique Johannes Aspeby, producteur et cofondateur de Coffee Stain Publishing. «Notre souhait est d’apporter un vent de renouveau dans le genre de la stratégie au tour par tour, et nous avons hâte de poursuivre le développement de Songs of Conquest aux côtés de nos fans et des joueurs lorsque l’accès anticipé commencera.»

Songs of Conquest est désormais disponible sur Steam Early AccessGOG et l’Epic Games Store au prix de 29,99 €.

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE – SWIPERIGHT PR

 Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire