Stronghold Crusader 2 devient Gold !

Stronghold Crusader 2 devient Gold !

Stronghold Crusader 2 est devenu gold et pour célébrer cela, Firefly Studios a publié une nouvelle vidéo de gameplay basée sur « l’adversaire » le plus célèbre de la série :

« Stronghold a toujours été connue pour sa capacité à tester la dextérité mentale des joueurs et avec la réapparition des jeux comme celui-ci il est parfaitement logique d’inclure le loup au lancement », a déclaré le développeur dans un nouveau blog. « Nous voulons son ajout dans la liste des personnages IA pour renforcer notre message que ce nouveau Crusader maintient cette tradition vivante. Lorsque vous êtes victorieux contre le Loup, cela devrait être ressentie comme un triomphe absolu. »

Un personnage qui se moque des joueurs dans la partie avec des lignes telles que « Je préfère démolir votre château avec une cuillère plutôt que de vous offrir mon assistance », Le Loup ne mâche pas ses mots. Comme chaque Seigneur IA, il n’est pas le meilleur allié en multi joueur ou en mode escarmouche hors ligne, son attitude agressive envers les autres joueurs rend peu probable toute aide militaire ou économique. Par contre, comme pour tout adversaire IA, Le Loup offrira aux joueurs de Stronghold qualifiés un défi digne de ce nom.

Le Loup est l’un des plus farouches opposants dans le jeu, son comportement régi par une capacité à construire des défenses solides dès le début et grâce à cette carapace, il peut amasser une armée de fortes troupes du jeu. Se lancer contre le Loup est difficile, mais plus les joueurs lui laisse du temps et plus dangereux il devient. Les adversaires du Loup devront faire correspondre non seulement son nombre de troupe, mais également utiliser des unités de contremesures efficaces. Les arbalétriers sont à préférer à la place des Archers pour percer le blindage épais de ses troupes et des pièges telles que les fosses à Brai sont nécessaires pour mettre ses épéistes en feu. Les unités plutôt faibles contre les troupes blindés, comme le Derviche, sont à éviter.Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail