War Thunder – La mise à jour « Hot Tracks » est disponible

War Thunder – La mise à jour « Hot Tracks » est disponible

War Thunder

Gaijin Entertainment annonce la sortie de la mise à jour majeure « Hot Tracks » pour le jeu d’action militaire en ligne War Thunder. Les joueurs bénéficient de nouveaux effets visuels pour les véhicules terrestres et navals, de l’arbre technologique des hélicoptères italiens, des légendaires croiseurs de bataille Von der Tann et HMS Invincible, ainsi que de nombreux autres nouveaux véhicules militaires.

Les nouvelles chenilles des véhicules blindés de War Thunder sont constituées de segments séparés, chacun ayant des propriétés physiques précises. Lors du passage sur les bosses et les nids de poule, la chenille rebondit sur les roues. Lors de l’accélération et du freinage, elle se resserre ou flotte autour des galets de roulements, et se balance également pendant un certain temps après l’arrêt du véhicule. Lorsqu’un obus frappe une chenille, celle-ci se brise exactement au niveau du segment où l’impact a eu lieu. Si un char dérape sur de la pierre ou du béton, ou tourne brusquement sur l’asphalte, la chenille d’acier dégage une gerbe d’étincelles métalliques. La mise à jour apporte pour l’instant de nouvelles chenilles pour certains véhicules terrestres populaires, tandis que d’autres recevront la mise à jour plus tard.

La précédente mise à jour majeure a apporté de nouveaux effets de tir pour l’aviation, cette fois-ci les canons terrestres et navals ont bénéficié d’une révision similaire. Le moteur Dagor qui anime War Thunder génère désormais également de petits objets natifs de chaque paysage, comme des rochers, des cailloux, des débris, des plantes, de la mousse, des champignons, placés sur la scène en utilisant uniquement la carte graphique pour rendre le paysage plus naturel. Toutes ces mises à jour visuelles seraient probablement mieux à tester en utilisant l’un des nouveaux véhicules terrestres, c’est-à-dire le très attendu char chinois ZTZ99 ou le char moyen japonais ST-A3 avec un mécanisme de rechargement automatique.

Le nouvel arbre technologique des hélicoptères italiens entre en jeu et présente trois machines. Bien que l’AB 205 A-1 ne soit qu’une modification du célèbre hélicoptère américain UH-1H « Huey », l’A109 EOA-2 et l’A129CBT Mangusta sont tous deux de parfaits exemples de la conception originale de l’ingénierie italienne. Le Mangusta est particulièrement intéressant car il a été le premier hélicoptère d’attaque à la fois conçu et produit en Europe occidentale. Aujourd’hui, il fait partie de l’arsenal des armées italienne et turque et a été déployé en Afghanistan et en Irak. Le Mangusta est armé d’un canon automatique de 20 mm et transporte un bon arsenal d’armes guidées et non guidées, dont des missiles air-air Stinger et des ATGM Hellfire II.

Les amateurs d’avions à réaction reçoivent également plusieurs appareils de marque, comme l’avion d’attaque Buccaneer S.2 « Banana », l’avion d’attaque A-7 Corsair II basé sur porte-avions (l’un des premiers avions américains dotés d’un HUD) et l’avion de chasse F-84F Thunderstreak. Pour anecdote: Richard Bach, auteur de la nouvelle « Jonathan Livingston Seagull », était pilote de F-84F Thunderstreak pendant son service en Europe.

La marine de haute mer de War Thunder a gagné deux navires qui ont participé à la bataille du Jutland, la plus grande bataille navale de la première guerre mondiale.

Le HMS Invincible est le tout premier navire de la classe des croiseurs de bataille de l’histoire maritime.  Son armement principal composé de quatre canons jumelés de 12 » (305 mm) lui permet d’engager efficacement même les cuirassés, tout en gardant une vitesse suffisante pour poursuivre les croiseurs plus petits. Le HMS Invincible a essayé ces deux rôles. Lors de la bataille des îles Malouines, il a coulé deux croiseurs blindés allemands, le Gneisenau et le Scharnhorst, tandis qu’au Jutland, il a combattu la flotte allemande aux côtés de cuirassés et a finalement été détruit par le feu combiné des croiseurs de bataille Lützow et Derfflinger.

Le Von der Tann a été le premier croiseur de bataille allemand construit en réponse directe à la menace de la classe Invincible juste avant la première guerre mondiale. Les ingénieurs allemands ont décidé de se concentrer sur un meilleur blindage et une meilleure vitesse tout en sacrifiant un peu la puissance de feu. Le Jutland a démontré que cette décision était plutôt judicieuse: Le Von der Tann a coulé le croiseur de combat britannique HMS Indefatigable, a survécu à la bataille et est resté actif dans la marine impériale allemande jusqu’à la fin de la guerre.

Enfin, les fans d’histoire navale ont également droit au cuirassé japonais Hyūga équipé de douze canons de 356 mm – c’est un nouveau record pour le calibre des canons dans War Thunder.

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE – PLAN OF ATTACK

 Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

[themoneytizer id=12618-16]