Northgard : Nidhögg, le clan du dragon, est disponible !

Northgard : Nidhögg, le clan du dragon, est disponible !

Nidhögg

Alors que d’autres Vikings se concentrent sur le pillage lors de leurs raids, le Clan du Dragon (Nidhögg) est le dernier à suivre les traditions, longtemps abandonnées, de l’esclavage et du sacrifice pour atteindre ses objectifs. En début de partie, les joueurs pourront acheter des Esclaves via leur Dock à Drakkars, pour bénéficier de services pratiquement identiques à ceux offerts par des Villageois mais à un coût bien inférieur. Véritable pilier de l’économie du clan, ces civils sont également capables de se déplacer en territoire neutre et peuvent être utilisés par les joueurs comme des guerriers bons marchés, constituant ainsi un atout militaire majeur. L’Arbre du Savoir du Clan du Dragon illustre sa maîtrise des Esclaves, permettant aux joueurs de capturer des civils neutres ou ennemis blessés et de les affecter sur des bâtiments de production.

Le Clan du Dragon débute la partie avec un Bûcher Sacrificiel donnant aux joueurs la possibilité  de sacrifier une unité en échange d’Essence de Dragon. Cette nouvelle ressource débloquera progressivement de puissants bonus pour leur économie et leur armée. L’Essence de Dragon peut également être utilisée à l’Autel Draconien, l’unique bâtiment militaire accessible au clan, pour transformer les Villageois en puissants Draconiens. De prime abord inoffensive, cette féroce unité manie deux armes et peut s’avérer redoutable. A l’origine plus puissants que de simples Guerriers, ils pourront gagner 50% de puissance d’attaque supplémentaire en combattant seul après avoir recherché le Savoir Frénésie Draconique. Plus d’informations sur Nidhögg, le Clan du Dragon, dans les dernières notes de patch.

À l’origine disponible en Accès Anticipé sur Steam depuis le 22 février 2017, Northgard a rapidement gagné en popularité auprès des fans de jeux de stratégie et s’est vendu à plus de 850 000 exemplaires.

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE – ICO PARTNERS

 Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire